LA MINI TRANSAT

DEPART DANS :

C’est quoi la Mini Transat ?

La Mini-Transat est une course créée en 1977. L’objectif, traverser l’Atlantique sur des bateaux dont la longueur est limitée à 6,50m.
En 2021, son départ sera donné des Sables d’Olonne et la descente de son chenal (rendue mythique par le Vendée Globe), direction Saint-François en Guadeloupe avec une escale aux Iles Canaries (Santa Cruz / La Palma).
En plus d’être sur des petits bateaux, cette course s’effectue sans assistance (sous peine de disqualification), sans moyens de communication avec la terre et sans outils électroniques permettant de recevoir la météo. C’est donc une course «à l’ancienne» sur des bateaux modernes.

Une telle épreuve ne s’aborde pas sans préparation, surtout pour « un jeune marin ». Je ne prendrai donc le départ de nombreuses courses durant deux ans afin d’aborder sereinement la Mini-Transat 2021.
Préparer la Mini c’est aussi une panoplie de stages en tous genres, météo, sécurité, stratégie, entrainement…
Après la Mini ce n’est pas fini, il faut ramener le bateau. Pour ça deux options, le cargo ou le convoyage. Pour rester en adéquation avec mes valeurs, j’ai choisi le convoyage, il s’effectuera en 2022.
La Mini-Transat c’est donc un projet sur trois ans. trois ans d’aventures, d’émotion, de partage et de défi !

0

kilomètres à parcourir

0

concurrents au départ

0

Semaines de navigation

0

contact avec la terre

LE SKIPPER

Clément Delarue

Clément, artiste, photographe, vidéaste, graphiste, webmaster, monteur, facteur, ouvrier, écailler, cavalier, parapentiste… je suis un touche-à-tout ce qui m’intéresse.

Je n’ai pas toujours rêvé d’être un marin. C’est la rencontre d’un skipper, Nils Boyer, qui m’a donné le goût du large. J’ai rencontré Nils en 2015, il avait besoin d’aide pour monter son projet de Route du Rhum 2018. Ensemble nous avons fait de grandes choses et il a terminé 6ème de cette Route du Rhum.

En 2019, j’ai eu la chance immense de faire le convoyage retour du bateau entre Pointe à Pitre et Saint Malo avec Nils après cette Route du Rhum. Pendant cette traversée je me suis dit «c’est mon tour». J’ai encore énormément à apprendre car je ne suis pas né sur un bateau comme beaucoup de navigateurs. Mais ça ne me fait pas peur, c’est même tout le contraire, l’apprentissage est l’un de mes plus grands vecteur d’énergie sur ce projet.

LE BATEAU

Il s’appel Spoutnik, idéal pour partir en orbite autour de la terre ! Il sera mon destrier pour les 3 prochaines années (et plus si affinité !) C’est le prototype n°700. Ne pas se fier aux apparences, il est neuf. Construction commencé par Mathieu Morvan, il n’a jamais été terminé. C’est lors d’une escale dans un chantier naval que je suis tombé sur ce bateau. Une main tendue de la vie ou parfait hasard ? Question de perception.

C’est décidé, je vais finir sa construction et nous allons traverser l’Atlantique ensemble. Je contacte alors Mathieu son propriétaire pour lui en faire la proposition, et une belle histoire commence. Mathieu me fait découvrir d’un peu plus près la régate avec son autre bateau, un Muscadet, ancêtre du Mini 650.

Place maintenant au chantier !